Admirer ses premières animations et donner quelques explications

Dada-médias, c’est un projet plutôt… insolite, né de l’imagination de Françoise Delibegovic, l’institutrice de la classe CE2-CM1 de l’école Montaudran à Toulouse. Pour expliquer leur démarche, les élèves enregistrent leur propre mode d’emploi.

  1. Choisir des mots nouveaux dans le dictionnaire.
  2. Les classer, selon qu’ils sont noms, verbes ou adjectifs.
  3. En tirer au sort, selon un modèle de phrases, pour créer une poésie collective, spontanée, à la manière des surréalistes.
  4. Ajouter des exclamations rimées, lieux communs qui contrastent avec les vers.
  5. Mettre en voix tout cela, y compris des bruitages conçus comme une partition musicale.
  6. Choisir des images dans un corpus donné pour mettre les vers en images.
  7. Ecrire le scénario des animations et les story-boarder.
  8. Détourer les images sur l’ordinateur.
  9. Réaliser les vidéos d’introduction et d’explication du projet.

Puis ils découvrent les premiers montages des animations qu’ils ont imaginées. Fiers et morts de rire, ils en ont zappé la récré ;-))

A bientôt, pour découvrir Dada-médias en ligne !

LE PROJET DADA-MÉDIAS

Les élèves (CE2 – CM1) de l’école Montaudran à Toulouse découvrent la drôle de musique du surréalisme et le pouvoir des images. Des images qui réagissent à la poésie la plus absurde ! Leur défi : 5 semaines pour mettre en images, animées, bruitées, partagées, des cadavres exquis de leur composition… Semaine après semaine, voici le récit de leurs réactions et apprentissages.