LES PETITS REPORTERS AU CAPITOLE

À la découverte de l’opéra avec la classe de CM1-CM2 B de l’école Jean Zay

LES PETITS REPORTERS DE L’ÉCOLE
JEAN ZAY DÉCOUVRENT L’OPÉRA

Nous sommes la classe de CM1-CM2 B de l’école Jean Zay, à Toulouse dans le quartier de Borderouge et nous allons vous faire découvrir l’opéra.

Pendant plusieurs mois, nous allons explorer avec vous le théâtre du Capitole. Nous allons rencontrer des chanteurs lyriques, des danseurs, des musiciens, des éclairagistes, des machinistes, des techniciens, des accessoiristes, des perruquiers, des costumiers, des maquilleurs, et nous allons les interviewer pour vous.

Alors si vous avez envie de rêver, suivez nos actualités sur ce blog chaque semaine !

OKJZ, l’équipe des Opéra Kids Jean Zay

LES OKJZ DÉCOUVRENT LA GRANDE SALLE DE L’OPÉRA AVEC VOUS

Un reportage écrit et filmé par Inès, Ilyess et Islam.

Notre classe de CM1-CM2 B est allée visiter l’opéra du Capitole le jeudi 14 novembre 2019. En tant que petits reporters nous sommes passés par l’entrée des artistes qui se trouve derrière le théâtre. Nous avons dû être discrets pour ne pas déranger les nombreuses personnes qui travaillaient. Valérie Mazarguil a été notre guide durant la visite. Elle nous a tout expliqué au sujet de l’opéra : la scène, la fosse d’orchestre, les balcons, les loges, le foyer, l’entrée principale, le foyer bar, la salle de répétition des danseurs…

 

 

VOCABULAIRE

  • Les loges
  • Le foyer
  • La fosse d’orchestre

LES MÉTIERS DE L’OPÉRA  : LES MACHINISTES

 

Deux machinistes ont pris du temps de travail pour répondre à nos questions. Ils ont accepté qu’on les interroge sur leur métier. Trois élèves ont pris les rôles de journaliste, cameraman et perchiste. Venez découvrir notre vidéo-interview pour tout découvrir à propos de ce travail.

 

Une interview réalisée par Mathis, Sacha et Emmy. 

Nous avons vu des trompe-l’œil qui semblaient réalistes, on nous a raconté l’histoire de la décoration de la salle, puis nous sommes allés interviewer des machinistes pour vous expliquer leur métier. Nous vous laissons en découvrir plus dans notre reportage.

VOCABULAIRE

  • Des trompe-l’oeil
  • Les cintres
  • Le plateau

RENCONTRE AVEC UN ARTISTE LYRIQUE

Thomas Bettinger, ténor

Nous sommes partis avec deux autres classes de notre école écouter un récital au foyer de l’opéra du Capitole. Nous avons rencontré un chanteur lyrique qui s’appelle Thomas Bettenger. Il nous a chanté trois airs d’opéra. Tout le monde a pu poser quelques questions sur son métier entre chaque extrait. Nous sommes restés à l’opéra pour l’interviewer pour vous. Trois élèves lui ont posé des questions auxquelles il a répondu gentiment.

Regardez notre vidéo pour en savoir plus.

 

Un entretien préparé et réalisé par Daina, Ambrine et Shéryne. Merci à Thomas Bettinger, ténor.

VOCABULAIRE

  • Un ténor
  • Une tessiture
  • Un artiste lyrique

Nos réactions après le récital :

Il avait une voix aiguë, et non grave ! (Manel)

Il était impressionnant, il arrivait à tenir longtemps sa voix, elle était puissante, forte, elle portait loin ! (Stella et Sacha)

J’ai beaucoup aimé et c’était rigolo parce qu’il chantait fort et c’est inhabituel pour moi, et je ne savais pas que les hommes aussi chantaient à l’Opéra. (Ines)

À L’ATELIER DES DÉCORS DE L’OPÉRA

 

Quand nous avons fait la sortie à la fabrique de décors, nous avons pu voir un décor de bidonville pour un nouvel opéra.

Une maquette du décor est préparée par le décorateur. Elle permet d’avoir un exemple du décor et de voir l’ensemble une fois sur scène. Devant, le spectateur voit le cadre, mais il ne voit pas les autres décors qui sont rangés en haut de la scène, au niveau des cintres.

 On a vu les serrurier(e)s qui travaillent le métal ou l’aluminium (plus léger) pour solidifier le décor, pour qu’il tienne. Ils/elles soudent, découpent, assemblent les matériaux pour faire la structure.

 

La structure est alors habillée de bois. Le/la menuisier(e) travaille le bois : il/elle fixe les panneaux et planches de bois, il/elle les lime et les coupe pour les transformer et leur donner des formes précises, et il/elle les sculpte.

Ensuite, nous avons vu les peintres travailler. Ils/elles font d’abord un échantillon avant de faire la sculpture finale. Tout le monde n’a pas la même vision de la maquette, grâce à l’échantillon on peut vérifier avec le directeur artistique ce qui va ou ce qui ne va pas avant de commencer les décors.

Ils/elles utilisent des pinceaux géants pour ne pas se baisser sur la peinture et ne pas prendre plus de temps. Il y avait également de grandes règles avec un manche. Aussi, nous avons vu des pots de peintures de toutes les tailles sur les étagères : il y avait plein de couleurs.

 

Décor mode d’emploi #1
DE LA MAQUETTE AU CHÂSSIS

Et une phrase pour présenter cette vidéo et donner envie au lecteur de la regarder.

Reportage de Jason, Ikram et Ethan

Décor mode d’emploi #2
DE LA SERRURERIE À LA MENUISERIE

Bientôt, une vidéo sur l’étape de la menuiserie.

Et une autre phrase pour présenter cette vidéo et donner envie au lecteur de la regarder.

Décor mode d’emploi #3
PEINTURE ET AUTRES TRUCS

Reportage de Charlotte, Zacharie et N’Nakady

Décor mode d’emploi #4
ILLUSIONS ET TROMPE L’OEIL

On a aperçu des briques qui en vrai étaient du polystyrène. Mais en les regardant à l’œil nu on pouvait croire qu’elles étaient vraies. Tout comme la peinture des escaliers sur la colline, il s’agissait d’un trompe l’œil.

 » C’était une grande aventure pour venir et partir… mais c’était la meilleure sortie depuis le début de l’année !  » (Inès et Mathis)

 » Ça m’a plu aussi quand on a pris les photos, Mehdi et moi  » (Sonia)

 » Cette sortie m’a intéressée car on a vu plein de métiers (que moi je ne connaissais pas d’ailleurs). Puis j’ai aimé quand j’ai interviewé le peintre car il nous a tout expliqué sur son travail, les décorations, combien de personnes il fallait pour faire toute la décoration et le temps qu’il fallait pour tout préparer. Et puis tous les autres métiers étaient passionnants. »(Charlotte)

 

Dans le costume d’un chanteur d’opéra

 

Dans les ateliers de Montaudran sont aussi stockés des costumes. Ces costumes sont parfois réutilisés pour les autres opéras, pour rejouer cet opéra… Les costumier(e)s et les couturier(e)s préparaient les costumes.

 » Ce que j’ai aimé, c’est quand j’ai vu toutes les robes, tous les costumes : ça m’a impressionnée !  » (Sonia)

 » Il y en avait des rigolos, des bizarres.  » (Sacha).

 » Valérie nous a montré des robes d’époques, on a vu des tutus et aussi on a vu des costumes de rois. Le moment qui m’a le plus plu, c’est quand on a vu les costumes. » (Daina)

 » C’était rigolo quand Uhila était en Louis XIV, Zacharie en Arlequin et Sacha en gentilhomme « . (Islam)

L’ÉLIXIR D’AMOUR, DE GAETANO DONIZETTI

Après les vacances, nous irons à l’opéra entendre un opéra italien. En attendant, on écoute des extraits pour pouvoir reconnaître la musique quand nous serons à l’opéra pour de vrai !